Brève histoire d’un “semi-docte”

Antoine du Verdier n’a pas fait l’objet de beaucoup d’études. S’il existe une monographie ancienne de l’abbé Reure1 et des notes de Ferdinand Bruno2, c’est Claude Longeon qui s’est le plus intéressé à lui dans le cadre de ses travaux sur l’humanisme forézien avec une approche qui privilégie l’histoire littéraire et intellectuelle régionale. Il lui consacre notamment une notice dans Les Écrivains foréziens du XVIe siècle3.

Continuer la lecture de « Brève histoire d’un “semi-docte” »

  1. C.-O. Reure, Le Bibliographe Antoine Du Verdier: (1544-1600), Paris, A. Picard et fils, 1897. []
  2. F. Brunot, « Notes autobiographiques relatives à Antoine du Verdier, sieur de Vauprivas », Revue d’Histoire littéraire de la France, vol. 2, n° 2, Presses Universitaires de France, 1895, p. 249-254. []
  3. C. Longeon, Les Écrivains foréziens du XVIe siècle : répertoire biobibliographique, Saint-Étienne, Centre d’études foréziennes, 1970, p. 288-302. La plupart des informations qui suivent sont issues des recherches de Claude Longeon qui s’est lui-même appuyé sur les autres sources indiquées en bibliographie. []
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search